Abonnez-vous à notre web radio sur soundcloud

  Abonnez-vous à notre chaîne YouTube


Émission "Loin des yeux, Près du coeur" - 11 mai 2018 - Retour sur le colloque 35e anniversaire Imprimer cette page

Partager

UN SPÉCIAL 2 JOURS À L'AVANCE...

Émission “Loin des yeux, Près du cœur” du 11 mai 2018 – Retour sur le colloque 35e anniversaire

Normay, Caroline et Jean-Paul font un retour sur le colloque 35e anniversaire tenu le 5 mai dernier. Un franc succès sur toute la ligne. Vous entendrez leurs commentaires, ainsi que ceux de certains participant(e)s et de Joselito Michaud. Merci à tous ceux qui ont participé à cet événement. L’ambiance était à son meilleur et nous sommes certains que tous ceux et celles présents sont repartis avec un petit quelque chose de plus dans leurs bagages.

Bonne semaine!


Pour écouter votre émission :

N’hésitez pas à commenter et à partager!

RÉSUMÉ

Le colloque pour souligner le 35e anniversaire du Mouvement Retrouvailles fut un franc succès, une réussite sur toute la ligne. Tout s'est bien déroulé et les participant(e)s ont vraiment apprécié la totalité de la journée si l'on en juge par leurs commentaires positifs. Il y avait un peu plus de quatre-vingt-dix personnes.

Caroline Fortin et la loi 113

Caroline a partagé le peu de détails qu'elle avait reçus mais il y a eu plusieurs questions se rapportant à l'entrée en vigueur de cette loi, mise en application le 18 juin 2018. La formation pour les intervenant(e)s en Centre jeunesse ne sera que le 30 mai prochain.

Une dame a dit: « Je suis venue au colloque le coeur plus léger, cette année! » C'est super compte tenu que l'an dernier, c'était l'attente de la nouvelle loi et cette année, elle a été votée et adoptée.

Il y avait, dans la salle, une belle ambiance conviviale avec de nombreux échanges intéressants, aidants, d'une table à l'autre. Les personnes se présentaient et partageaient leurs « trucs et recettes-recherches ». Au sein des participant(e)s, c'était agréable de constater l'entraide et la solidarité qui régnaient.

Ça faisait plaisir de connaître et/ou de revoir des gens avec lesquels il y a souvent des partages virtuels sur Facebook, en privé, sur la salle de clavardage d'Adoption, Émotions, Retrouvailles (AÉR), les jeudis, ou lors d'échanges téléphoniques. De plus, des participant(e)s venaient de vivre des retrouvailles, récemment. C'était plaisant aussi de les voir ensemble et, en même temps, ça redonnait de l'espoir aux autres recherchant(e)s.

Parlant d'espoir, avec les tests d'ADN d'Ancestry, ça en redonne également car les individus peuvent se rattacher à quelqu'un de leur filiation. Ils se sentent soulagés, moins seuls, et partie prenante d'une grande famille.

Lors des cafés-rencontres, dans les différentes régions, les gens font part aussi que ça leur fait du bien de rencontrer d'autres individus qui ont des parcours de vies similaires aux leurs. Ils se sentent moins marginalisés et peuvent, par conséquent, raconter des pans de leurs vies, plus facilement. C'est salutaire et ça leur permet de continuer d'évoluer dans le monde de l'adoption.

Une dame a même avoué que c'était pour elle son « baptême-adoption », à ce colloque. Elle n'avait jamais auparavant été en contact avec quiconque du monde de l'adoption; ce fut tout un bain pour une première fois! Maintenant, elle ne se sentira plus comme une extraterrestre!

Pendant le colloque, il y a eu une idée qui serait à retenir à savoir un après-midi qui prendrait la forme d'un remue-méninges peut-être 6-7 mois après l'entrée en vigueur de la loi 113 pouvant répondre aux questions: Comment les gens ont-ils été servis? Ont-ils bien été informés? A-t-on bien dirigé les gens? A-t-on mis beaucoup de temps à répondre aux demandes etc. ? Rien n'est encore décidé ni officiel.

Commentaires sur Josélito Michaud et sa conférence

Les participant(e)s étaient unanimes à dire que la conférence de Josélito était fort intéressante et appréciée. Il était généreux, humain, à l'écoute, ouvert et transparent tout en gardant son jardin secret, bien sûr. Il a dévoilé quand même quelques confidences se sentant sans doute à l'aise et compris par ses pairs du monde de l'adoption. Il a spontanément amené des gens à parler de leur vécu en étant très attentif, en prenant le temps nécessaire, en respectant leur rythme, ce qui a donné lieu à des témoignages touchants où l'on ressentait l'écoute et l'empathie de Josélito.

Deux éléments ont été retenus plus particulièrement de la conférence. Le premier: l'enfant doit être rassuré; il en a besoin que ce soit avec une peluche, une doudou, une poupée de chiffon etc. Ces objets représentent sa sécurité et il ne faut surtout pas les oublier. Ils l'accompagnent partout où il va. Le deuxième: il est très important de se trouver un lieu sûr où l'on se sent bien, à l'abri, un ancrage pour se protéger, se réfugier.

À l'âge adulte, plusieurs personnes adoptées ont conservé ce besoin d'être toujours rassurées dans ce qu'elles font, ce qu'elles sont, dans leur environnement, au travail, en amitié et en amour. Elles ont besoin d'être validées, complimentées et confortées pour continuer d'avancer, d'évoluer, dans la vie.

Volet musical avec Michel Stax

Dans la soirée, pour faire digérer les bons repas, Michel Stax a fait bouger « son » monde avec ses chansons connues qui ont rappelé plusieurs bons souvenirs à son auditoire; les gens chantaient avec lui.

Hommage à Caroline Fortin, l'univers de Caroline

De petites indiscrétions, des confidences ont été révélées sur elle mais elle a eu droit à un hommage touchant, habillé de témoignages, de chansons avec tout l'amour qu'elle mérite, elle, qui sait si bien en offrir de par sa grande générosité connue et reconnue. Toutes ces marques d'attention, d'amour qu'elle a reçues ont su beaucoup l'émouvoir et la surprendre. Et, surprise finale: son chanteur chouchou, « son » Steve lui a offert deux chansons, que pour elle seulement, la chanceuse...!

Entrevues de Jean-Paul l'Heureux

Il a réalisé quelques mini entrevues, non préparées, sur place. Il a recueilli des commentaires de gens dans la salle sur la conférence de Josélito et sur l'homme. On a adoré, à l'unanimité. Il y avait une belle interaction, a-t-on dit. C'était intéressant, touchant de par ses propos, en rapport avec la peine qu'il a ressentie, plus spécifiquement, zone où des gens se retrouvaient également. Il posait les bonnes questions, savait écouter et savait quand s'arrêter. C'est un homme chaleureux, authentique et respectueux des gens et du rythme avec lequel ils racontaient leurs histoires de vie. Parfois, lors de certains témoignages, des émotions enfouies, « endormies » de certain(e)s participant(e)s remontaient à la surface. On a dit de Josélito aussi qu'il était simple, formidable, accessible et « what you see is what you get ». On a suivi la série Olivier assidûment, on l'a aimée et elle était émouvante, choquante aussi parfois. La suite est attendue avec impatience. D'ici là, il y a encore son livre « Dans mes yeux » que l'on peut lire ou relire.

Commentaires de Josélito Michaud

Il ne pensait pas qu'il y aurait autant de réactions. Il a été très touché et fasciné par l'histoire des gens avec lesquels il s'est entretenu. Il a aimé son expérience et est reparti le coeur rempli d'amour, d'appréciation.

Merci à Mme Normay St-Pierre et merci à M. Jean-Paul L'Heureux pour son choix de chanson « Maman, la plus belle du monde » interprétée par Tino Rossi.

Merci au Mouvement Retrouvailles pour la commandite de l’émission. ​

Il est possible de vous procurer le livre de Mme Normay St-Pierre écrit en collaboration avec Mme Pauline Gill, « Je vous ai tant cherchée » aux Éditions VLB.

Si vous désirez participer à l'émission, écrivez directement à Mme Normay St-Pierre à l'adresse suivante: normay.stpierre@videotron.ca Elle se fera un plaisir de vous contacter et de vous fixer un rendez-vous téléphonique. Vous n’avez donc pas à vous déplacer pour vous présenter en studio. Les enregistrements sont faits le mercredi soir, à 19h00.

À la semaine prochaine!

Marthe Charest

Mère d’origine qui a retrouvé sa fille en 2003


<< Retour


Mouvement Retrouvailles - adopté(e)s - non adopté(e)s - parents
Casier postal 47002
Lévis (Québec)
G6Z 2L3

Caroline Fortin, Présidente et coordonnatrice
Téléphone : 418 903 9960
Téléphone : 1 888 646 1060 (sans frais)
Télécopie : 418 834 9627

Téléchargez notre logo ou bannières

© 1996-2018 Mouvement Retrouvailles. Tous droits réservés, reproduction interdite.