Abonnez-vous à notre web radio sur soundcloud

  Abonnez-vous à notre chaîne YouTube


“Loin des yeux, Près du coeur” - 2 février 2018 – Judes Gourde, adopté Imprimer cette page

Partager

Émission “Loin des yeux, Près du coeur” du 2 février 2018 – Judes Gourde, adopté

Normay reçoit M. Judes Gourde, adopté, qui a eu le plaisir de retrouver sa famille biologique très récemment. En 2014, Judes devait rencontrer sa mère biologique via les centres jeunesse, mais celle-ci est décédée avant la rencontre. Trois ans et demie plus tard, son profil d'ADN avec AncestryDNA lui a permis de retracer le nom de son père et la famille de sa mère.

À noter que lorsque M. Gourde mentionne que Line Lachance de AncestryADN l'a aidé, il faut comprendre de "Carrefour ADN", un groupe de gens qui viennent en aide à ceux et celles qui font des recherches avec AncestryDNA.

La semaine prochaine, Normay aura le plaisir de recevoir France, la soeur biologique maternelle de Judes.

Bonne semaine.



RÉSUMÉ

M. Gourde a fait des démarches de recherches dans le but de retrouver sa mère de naissance. Cette dernière, originaire de Chandler, âgée de 18 ans à sa naissance, avait deux soeurs. Sa mère et une soeur étaient au courant de cette grossesse. Elle n'avait pas consenti à l'adoption de son fils car elle espérait le reprendre avec elle, ce qui n'a pas pu se faire, malheureusement. Elle travaillait dans un restaurant de Québec.

Le 22 mai et le 6 juin 2014, des lettres recommandées ont été envoyées à sa mère biologique, par l'intermédiaire du Centre jeunesse de Québec.

Le 10 juin 2014, sa mère aurait laissé un message sur le répondeur au Centre jeunesse de Québec, en laissant ses coordonnées.

Au cours de cette période, Judes a communiqué régulièrement avec son intervenante au Centre jeunesse pour connaître les développements dans son dossier.

Son intervenante n’a jamais réussi à parler à sa mère. Elle lui a laissé un message discret sur son répondeur, le 17 juin 2014 mais il y a eu un déménagement dans la région de la Gaspésie.

Le 2 juillet 2014, le téléphone de sa mère n’était plus fonctionnel. Au moins, il y a eu un retour d'appel. Sa mère désirait donc collaborer. M. Gourde était tout heureux qu'une retrouvaille éventuelle se pointait à l'horizon.

Le 24 juin 2014, sur l'heure du dîner, M. Gourde reçoit un appel du Centre jeunesse. Sur l'heure du lunch, ce devait être important et il se disait alors que la rencontre avec sa mère devait être imminente. Tout enthousiaste, visualisant du positif et fébrile il dit: «Youpi, on se rencontre quand?» Il se voyait «renaître». Son intervenante doit plutôt lui annoncer que sa mère est décédée, à 76 ans. Elle ne peut pas, par conséquent, lui divulguer les informations au dossier à cause de la loi sur la confidentialité des dossiers du post-adoption. M. Gourde a été grandement ébranlé, bouleversé et attristé d'apprendre que, si près du but, il lui serait impossible de voir sa mère. Il a tenté de blaguer, malgré pareille situation. Sa mère est décédée le 14 juillet 2014. À peine deux semaines les séparaient l'un de l'autre mais la vie a décidé qu'il en serait ainsi, malheureusement.

M. Gourde croyait donc que tout s'arrêterait là, qu'il n'y aurait plus de démarches à entreprendre. Il a pris un certain temps pour faire le deuil de sa mère d'origine mais toujours en continuant d'être présent sur le site du Mouvement Retrouvailles (MR) et sur celui d'Adoption, Émotions, Retrouvailles (AÉR).

Suite à des questions sur la salle de clavardage hebdomadaire d'AÉR, il a décidé, en novembre 2017, de faire un test d'ADN avec ADN Ancestry. https://www.ancestry.ca/dna/?lcid=3...

C'est une procédure simple, rapide et peu coûteuse. Il a vu son test comme un investissement plutôt qu'une dépense, en fait, car retrouver des êtres chers de sa famille, des racines, ça n'a pas de prix! Pour sa part, il a reçu d'heureux résultats à savoir des cousines proches, en Gaspésie.

Mme Caroline Fortin a contacté ces personnes. Ensuite, Mme Line Lachance de Carrefour ADN https://carrefour-adn.weebly.com/ a réalisé plusieurs recherches pour M. Gourde. On a pu localiser son père biologique mais avec le nom de sa mère, on a pu remonter aux sources, une autre union avec 4 enfants dont 2 filles et 2 garçons. Mme Fortin a communiqué avec une de ses soeurs (Mme France Bussières, invitée de la semaine prochaine) lui fournissant toutes les coordonnées de M. Gourde. C'était bien sa soeur d'origine et, le 22 janvier dernier, M. Gourde l'a appelée. Ce fut un très grand bonheur et, depuis ce temps, ils se téléphonent 3-4 fois par jour.

Le premier appel a été très émouvant. Par où commencer? Des larmes, entrecoupées de silences, ils parlaient et ensuite ça recommençait. Sa soeur Mme France Bussières était au courant de l'existence de son frère mais seulement depuis 2014. Sa tante Marcelle lui a révélé ce secret de famille lors du décès de sa soeur, la mère biologique de France et de Judes. Celle-ci était native de Chandler mais a accouché à Québec car, à l'époque, donner naissance à un enfant hors mariage était très mal vu et dans de petits villages éloignés, tout se savait. Les mères célibataires devaient donc s'expatrier « en ville », dans de grands centres, où elles donnaient naissance à leur enfant.

Tante Marcelle demeure à Québec, est en contact et a hâte de rencontrer M. Gourde, possiblement lors de la Semaine de Relâche scolaire selon leurs disponibilités. Une autre soeur de M. Gourdes demeure à Québec.

M. Gourde a perdu son père adoptif, il y a quelques semaines, et retrouver sa famille d'origine vient mettre un baume sur les blessures de ce décès qui fait mal mais qui est en fait une forme de délivrance.

Mme Fortin du Mouvement Retrouvailles et Mme Perron d'Adoption, Émotions, Retrouvailles étaient au courant du OUI de Mme Bussières mais elles ont attendu pour annoncer cette bonne nouvelle à M. Gourde le laissant plutôt vivre les funérailles et son deuil.

M. Gourde a maintenant 4 familles: sa famille adoptive, sa famille Adoption, Émotions, Retrouvailles, sa famille d'origine et sa famille du Mouvement Retrouvailles.

Merci à Normay St-Pierre et merci à M. Gourde pour son témoignage . S'il vous plaît, partagez son histoire qui donne beaucoup d'espoir à celles et à ceux qui recherchent encore un membre de leur famille. Merci à Jean-Paul L'Heureux pour son choix de chanson « Tout en suivant l'étoile » interprétée par Ginette Ravel et Marc Gélinas.

Merci au Mouvement Retrouvailles pour la commandite de l’émission.

Il est possible de vous procurer le livre de Normay St-Pierre écrit en collaboration avec Pauline Gill, « Je vous ai tant cherchée » aux Éditions VLB.

Si vous désirez participer à l'émission, écrivez directement à Mme Normay St-Pierre à l'adresse suivante: normay.stpierre@videotron.ca Elle se fera un plaisir de vous contacter et de vous fixer un rendez-vous téléphonique. Vous n’avez donc pas à vous déplacer pour vous présenter en studio. Les enregistrements sont faits le mercredi soir, à 19h00.

À la semaine prochaine!

Marthe Charest

Mère d’origine qui a retrouvé sa fille en 2003

<< Retour


Mouvement Retrouvailles - adopté(e)s - non adopté(e)s - parents
Casier postal 47002
Lévis (Québec)
G6Z 2L3

Caroline Fortin, Présidente et coordonnatrice
Téléphone : 418 903 9960
Téléphone : 1 888 646 1060 (sans frais)
Télécopie : 418 834 9627

Téléchargez notre logo ou bannières

© 1996-2018 Mouvement Retrouvailles. Tous droits réservés, reproduction interdite.