Abonnez-vous à notre web radio sur soundcloud

  Abonnez-vous à notre chaîne YouTube


Émission “Loin des yeux, Près du coeur” - 9 février 2018 – France Bussières, sœur biologique retrouvée Imprimer cette page

Partager

Émission “Loin des yeux, Près du coeur” du 9 février 2018 – France Bussières, sœur biologique retrouvée

Pour faire suite au témoignage de la semaine dernière, avec Judes Gourde, cette semaine, Normay reçoit sa sœur biologique retrouvée, Mme France Bussières. Elle nous raconte avec bonheur les événements récents.

Nous leur souhaitons une belle continuité.

Pour écouter votre émission :

N’hésitez pas à commenter et à partager!

RÉSUMÉ

Mme France Bussières est la soeur de M. Judes Gourde, invité de Normay, la semaine dernière. Ils viennent de se retrouver, il y a quelques semaines, mais ne se sont pas encore rencontrés.

La soeur de leur mère d'origine, tante Marcelle, était là lors de l'accouchement pour Judes.

Mme Bussières a appris l'existence de son frère Judes, au décès de leur mère, le 14 juillet 2014. Grosso modo, comme les grossesses hors mariage étaient une honte, une indignation, à cette époque, sa grand-mère maternelle avait fait promettre à ses deux filles de ne rien révéler de cette naissance du vivant de la mère de cet enfant. Il fallait garder ce secret de famille mais, de nos jours, nous savons qu'il y a en fait toujours quelqu'un, à quelque part, qui connaît le secret et qui peut aussi le répéter.

Tante Marcelle a donc annoncé la nouvelle à Mme Bussières, pour son frère, mais sans pouvoir lui fournir d'autres détails. France a questionné des tantes en Gaspésie et a su le nom du père d'origine de Judes et elle a alors fait des recherches. Ne trouvant rien, elle s'est dit advienne que pourra, Judes la rechercherait et la retrouverait peut-être. D'une certaine manière, elle attendait que cet événement-là puisse se produire, n'ayant pas d'informations pour poursuivre ses recherches.

Vers la fin de janvier 2018, Mme Bussières a reçu une lettre du Mouvement Retrouvailles lui expliquant que son frère biologique la recherchait ainsi que sa famille d'origine si les membres manifestaient un intérêt pour le rencontrer. Pour sa part, elle a répondu: "Oui, tout de suite, avec grand plaisir!"

Ils se sont "parlés" via Messenger et ensuite, Judes l'a appelée. Ils se téléphonent maintenant à tous les jours, depuis ce temps, et c'est le bonheur total! Ils ont extrêmement hâte, de part et d'autre, de pouvoir se rencontrer.

Leur premier appel était rempli d'émotions. En sachant qu'elle avait un frère, Mme Bussières avait bien hâte de lui parler pour qu'ils puissent partager des pans de leurs vies. Elle pourrait aussi lui raconter la vie de sa mère. Celle-ci étant décédée en 2014, Judes ne pouvait pas avoir d'informations du Centre jeunesse, la concernant, mais Mme Bussières, elle, pourrait lui en fournir ainsi que lui montrer des photos via Facebook.

Dans cette famille, outre Mme Bussières, il y a une soeur qui demeure à Québec et deux frères qui habitent en Alberta. Ils sont au courant de la situation. C'est plus difficile pour ses frères de faire une rencontre compte tenu qu'ils sont éloignés. Sa soeur de Québec, pour sa part, a été sous le choc même si elle connaissait l'existence de son frère aîné et ne se sent pas encore prête pour une retrouvaille. Les deux soeurs en discutent mais il faut bien comprendre que chacun(e) dans la cellule familiale doit y aller à son rythme, ne rien brusquer, pour apprivoiser l'idée de ce "nouveau" frère qui est arrivé dans leurs vies. Il faut donner du temps au temps, les individus ne réagissant pas tous de la même façon.

Tante Marcelle, âgée de 81 ans, a bien hâte de revoir Judes car, à l'époque, un contact s'était déjà établi; elle l'avait pris dans ses bras et avait vécu beaucoup d'émotions.

France et Judes sont sur des nuages et nous leur souhaitons qu'ils puissent se voir le plus rapidement possible et aussi qu'il y ait beaucoup de bonheur au rendez-vous. Quant aux autres membres de la famille, l'avenir nous dira ce qu'ils décideront...

Merci à Normay St-Pierre et merci à Mme Bussières pour son témoignage . S'il vous plaît, partagez son histoire qui donne beaucoup d'espoir à celles et à ceux qui recherchent encore un membre de leur famille. Merci à Jean-Paul L'Heureux pour son choix de chanson « Perce les nuages » interprétée par Isabelle Boulay.

Merci au Mouvement Retrouvailles pour la commandite de l’émission.

Il est possible de vous procurer le livre de Normay St-Pierre écrit en collaboration avec Pauline Gill, « Je vous ai tant cherchée » aux Éditions VLB.

Si vous désirez participer à l'émission, écrivez directement à Mme Normay St-Pierre à l'adresse suivante: normay.stpierre@videotron.ca Elle se fera un plaisir de vous contacter et de vous fixer un rendez-vous téléphonique. Vous n’avez donc pas à vous déplacer pour vous présenter en studio. Les enregistrements sont faits le mercredi soir, à 19h00.

À la semaine prochaine!

Marthe Charest

Mère d’origine qui a retrouvé sa fille en 2003


<< Retour


Mouvement Retrouvailles - adopté(e)s - non adopté(e)s - parents
Casier postal 47002
Lévis (Québec)
G6Z 2L3

Caroline Fortin, Présidente et coordonnatrice
Téléphone : 418 903 9960
Téléphone : 1 888 646 1060 (sans frais)
Télécopie : 418 834 9627

Téléchargez notre logo ou bannières

© 1996-2018 Mouvement Retrouvailles. Tous droits réservés, reproduction interdite.