Abonnez-vous à notre web radio sur soundcloud

  Abonnez-vous à notre chaîne YouTube


Émission “Loin des yeux, Près du coeur” du 20 octobre 2017 – Mme Josiane Grenon Imprimer cette page

Partager

Émission “Loin des yeux, Près du coeur” du 20 octobre 2017 – Mme Josiane Grenon
Normay St-Pierre reçoit Mme Josiane Grenon, née le 8 mars 1987, à l'Hôpital de Jonquière sous le nom de Véronique, adoptée en mai de la même année à Chicoutimi, dont la mère biologique a refusé de la rencontrer en 2009. Elle nous raconte ses démarches et les informations pouvant nous aider à retracer sa famille biologique.

Pour écouter votre émission :

N’hésitez pas à partager

*****************

RÉSUMÉ

1er segment: Avis de recherche de Mme Josiane Grenon

Les premières démarches de Mme Grenon, en 2009, pour retrouver sa mère d'origine, se sont échelonnées sur une période de moins d'un an. Malheureusement, elle a essuyé un refus de la part de sa mère, sans en connaître la/les raison(s) mais celle-ci lui a cependant fourni ses antécédents sociobiologiques.

Mme Josiane Grenon est née le 8 mars 1987, à l'Hôpital de Jonquière, sous le nom fictif de Véronique. Elle a été adoptée le 22 mai 1987, à Chicoutimi, à l'âge de 2mois 1/2.

Au moment de sa naissance, sa mère avait 32 ans, pesait 120 livres et mesurait 5 pieds et 2 pouces. Elle avait les cheveux blonds et les yeux bleus. Elle avait 1 frère et 4 soeurs.

Son père avait 36 ans, pesait 140 livres et mesurait 5 pieds et 4 pouces. Il avait 1 frère. Il avait les cheveux châtains et les yeux bleus. Il était journalier pour une compagnie. Il était habile manuellement et jouait divers instruments de musique dont l'accordéon.

Pendant la grossesse de sa mère, le père de Josiane est décédé et, toute seule, elle ne pensait pas être capable de s'en occuper adéquatement. Cependant, elle tenait à choisir une bonne famille d'adoption pour elle, et Josiane lui en est reconnaissante.

Par le Centre jeunesse, Josiane a su qu'elle avait 1 frère et 1 soeur plus âgés qu'elle, probablement confiés eux aussi à l'adoption. Si un jour elle rencontrait quiconque de sa famille biologique, elle les accueillerait avec joie; elle n'est pas là pour faire des reproches ou des jugements et ne ressent pas non plus de colère.

Elle n'a pas jugé sa mère d'origine. Josiane s'est dit qu'elle avait fait ce qu'il y avait de mieux, dans les circonstances, pour son bien-être. Son besoin de connaître et de retrouver ses origines, son identité est toujours là, présent en elle, avec plus ou moins d'intensité. Elle aimerait bien savoir aussi pour son père d'origine et rencontrer des membres du côté de ses deux familles.

Elle n'a pas eu à faire de démarches en cachette de ses parents adoptifs. Ceux-ci étaient des parents merveilleux et compréhensifs de ses besoins. Ils étaient très à l'aise avec le fait que leur fille unique recherche sa mère, ses familles. Josiane a elle-même 3 garçons, donc, sa mère serait grand-mère, quel cadeau!

2e segment de l'émission: Divers rappels

Normay fait un rappel afin que nous placions le 5 mai 2018 à notre agenda, à l'occasion du Colloque pour souligner les 35 ans du Mouvement Retrouvailles. L'endroit est à déterminer mais il sera probablement sur la Rive-Sud de Montréal.

Normay avait reçu Josélito Michaud en entrevue avant la diffusion de la série « Olivier ». Vous pouvez laisser vos commentaires sur la page Facebook du Mouvement Retrouvailles et/ou sur la page Facebook Loin des yeux, près du coeur. Il y aura une deuxième entrevue avec Josélito après la série, pour résumer les commentaires reçus et ses impressions sur « Olivier ».
C'est une série qui nous touche, qui nous fait pleurer, qui rejoint beaucoup de gens sans être un mélodrame. Il y a un excellent casting dont particulièrement Olivier, en bas âge, (Anthony Bouchard 6-8 ans) qui crève l'écran. Que dire aussi de sa grand-mère, France Castel, ainsi qu'Olivier ado et adulte, Thomas Derasp Verge (16-18 ans). Ils nous font vivre toute une gamme d'émotions!

Merci à Normay et bon succès à Mme Grenon dans ses démarches.
Merci à Jean-Paul pour le choix judicieux de sa pièce musicale intitulée «Un jour on se rencontrera » interprétée par Dalida et merci au Mouvement Retrouvailles pour la commandite de l’émission.

Il est possible de vous procurer le livre de Normay St-Pierre écrit en collaboration avec Pauline Gill, « Je vous ai tant cherchée » aux Éditions VLB.
Si vous désirez participer à l'émission, écrivez directement à Mme Normay St-Pierre à l'adresse suivante: normay.stpierre@videotron.ca Elle se fera un plaisir de vous contacter et de vous fixer un rendez-vous téléphonique. Vous n’avez donc pas à vous déplacer pour vous présenter en studio. Les enregistrements sont faits le mercredi soir, à 19h00.

À la semaine prochaine!

Marthe Charest
Mère d'origine qui a recherché et retrouvé sa fille en 2003


<< Retour


Mouvement Retrouvailles - adopté(e)s - non adopté(e)s - parents
Casier postal 47002
Lévis (Québec)
G6Z 2L3

Caroline Fortin, Présidente et coordonnatrice
Téléphone : 418 903 9960
Téléphone : 1 888 646 1060 (sans frais)
Télécopie : 418 834 9627

Téléchargez notre logo ou bannières

© 1996-2017 Mouvement Retrouvailles. Tous droits réservés, reproduction interdite.