Abonnez-vous à notre web radio sur soundcloud

  Abonnez-vous à notre chaîne YouTube


Émission "Loin des yeux, Près du coeur" - 18 mai 2017 (Spécial "Projet de loi 113) Imprimer cette page

Partager

Émission “Loin des yeux, Près du coeur” du 18 mai 2017 – Caroline Fortin – Retour sur le projet de loi 113

Aujourd'hui, Normay reçoit Caroline Fortin, présidente et coordonnatrice provinciale du Mouvement Retrouvailles, pour recueillir ses commentaires suite à l'annonce du report de l'étude détaillée en commission parlementaire du projet de loi 113. Elles font également un retour sur le colloque du 6 mai dernier.

Pour écouter votre émission :

N’hésitez pas à partager

RÉSUMÉ

Premier segment: Commentaires de Caroline et de Normay au sujet du report de l'étude détaillée du projet de loi 113 en commission parlementaire.

Lundi, le 15 mai: le premier scénario envisagé était un reportage à Radio Canada avec Nicolas Vigneault qui fut impossible mais il a quand même offert 4-5 minutes à Mme Carole Binette (personne adoptée) ainsi qu'une portion avec Me Alain Roy, le mardi 16 mai, en soirée.

Mardi, le 16 mai: une douche froide s'est abattue sur les personnes adoptées du Québec. On leur annonce, à nouveau, que le projet de loi 113 sera reporté. On veut prioriser le projet de loi 62, très controversé, sur la neutralité religieuse, pour lequel il n'y a pas de consensus. C'est la 3e présentation d'un projet de loi pour la confidentialité des dossiers d'adoption à l'Assemblée nationale depuis 2010, tous les partis confondus font consensus et il n'y a rien de majeur comme modification à apporter à ce qui a déjà été présenté alors, pourquoi étudier le projet de loi 62, avant, qui sera très long à débattre? C'est incompréhensible et inadmissible!

Mercredi, le 17 mai: Mme Véronique Hivon invite Mme Carole Binette (question citoyenne) à faire partie du point de presse à l'Assemblée nationale avec Jean-François Lisée pour faire lecture de sa question en présence de Mmes Caroline Fortin et Diane Poitras.

Mme Fortin mentionne qu'il faut se sortir rapidement de cette impasse qui ne peut plus tergiverser encore! M. Couillard et M. Barrette, deux médecins élus au sein de notre gouvernement, sont conscients que des personnes adoptées sont prises en otage, Elles sont brimées ne connaissant pas leurs antécédents médicaux. L'ignorance de leurs antécédents fait en sorte qu'il y a des attentes, des lenteurs. Il peut se produire aussi (et il s'est produit) des erreurs médicales, de faux diagnostics et, par conséquent, des traitements difficiles voire même inutiles comportant son lot d'inquiétudes, d'incertitudes et d'insécurité.

Mme Fortin nous fait part qu'elle n'a pas été préoccupée, dans sa vie, outre mesure, par son statut d'adoptée jusqu'au jour où elle a donné naissance à son premier enfant. Ce fut pour elle l'élément déclencheur qui l'a fait se questionner sur l'héritage qu'elle léguerait à ses enfants et à leurs descendant(e)s.

On ne peut plus s'asseoir encore une fois, attendre et passer notre tour... Les animaux ont leur pedigree et les adoptés, eux, ne connaissent pas leur origines; ça n'a aucun sens! Ce n'est pas un caprice ni une faveur! Plusieurs autres provinces ont déjà adopté une loi comme la 113 et la terre a pourtant continué de tourner...

Pour le Nouveau-Brunswick, le 1er avril 2018 sera la date de l'accessibilité aux informations nominatives des dossiers d'adoption. Il n'y a pas plus de raison valable pour que cette loi 113 ne soit pas adoptée, au Québec.

Suite au point de presse bien « senti » par toutes les parties présentes, depuis l'enregistrement de l'émission, il y a eu revirement de la situation afin de prioriser le 113, à l'étude à partir du 29 mai prochain. Il ne sera peut-être pas voté et adopté avant la fin des travaux parlementaires (mi-juin, quoique ce serait très apprécié) mais il sera peut-être alors en cours au début de la session, à l'automne. On doit mener à bien ce projet de loi, jusqu'au bout, le plus rapidement possible, pour arrêter de discriminer une partie de la population qui en souffre depuis déjà trop longtemps!

Deuxième segment: Retour sur le colloque

Le Mouvement Retrouvailles avait organisé un colloque, à Sherbrooke, le 6 mai dernier. Ce fut une belle journée avec entre autres deux bonnes conférences. Il y a eu celle de M. Denis Beauregard en rapport avec les tests d'ADN, de plus en plus populaires, mais difficiles à déchiffrer car très techniques. Il a tenté de vulgariser le tout, le plus possible. Dans quelque temps, il devrait être en mesure de fournir un genre de guide pour compléter sa conférence.

Le « remue-méninges », a suivi. Il est toujours bien apprécié car les suggestions, les questions et les témoignages des participant(e)s en font partie.

Pour terminer le tout, Mme Pauline Gill a donné une conférence très intéressante. Elle aussi a dû être battante en faisant l'exercice de l'écriture de ses livres. Elle a été, elle aussi, confrontée à des empêcheurs de tourner en rond. On a voulu lui placer, elle aussi, des bâtons dans les roues lors de la rédaction de ses livres mais elle s'est battue, bec et ongles, pour gagner son/ses point(s).

Nous pourrons célébrer le 35e anniversaire du Mouvement Retrouvailles, l'an prochain, et aussi l'adoption du projet de loi si attendu et désiré. Le choix de l'endroit n'a pas été arrêté définitivement mais il sera sans doute dans le région de Montréal, Laval ou sur la Rive-Sud de Montréal.

Merci à Normay, merci à Caroline, merci à Jean-Paul pour la chanson « De fils en pères » ( Fred Pellerin ).

Finalement, merci au Mouvement Retrouvailles pour la commandite de l’émission.

Si vous le désirez, vous pouvez vous procurer le livre de Normay St-Pierre, écrit en collaboration avec Pauline Gill, « Je vous ai tant cherchée » aux Éditions VLB.

À la semaine prochaine!

Marthe Charest

Mère d’origine qui a retrouvé sa fille en 2003

<< Retour


Mouvement Retrouvailles - adopté(e)s - non adopté(e)s - parents
Casier postal 47002
Lévis (Québec)
G6Z 2L3

Caroline Fortin, Présidente et coordonnatrice
Téléphone : 418 903 9960
Téléphone : 1 888 646 1060 (sans frais)
Télécopie : 418 834 9627

Téléchargez notre logo ou bannières

© 1996-2017 Mouvement Retrouvailles. Tous droits réservés, reproduction interdite.